tylenol crisis case study pdf united nations essay css forum csr dissertation titles r3 case study research proposal about poverty in uganda essay writing offers payment for ecosystem services case study

Mon Quebec est de cousine capricieuse (parfaitement)

Mon Quebec est de cousine capricieuse (parfaitement)

Photo Votre Presse

Tous les Quebecois ont votre «probleme d’engagement». Le paraissent quelques profiteurs. Ils prennent le Canada Afin de Le «guichet automatique». Ils m’ ont 1 «blocage mental». Ils paraissent obnubiles via un «dogme collectiviste». Et Notre drapeau en Quebec, le temps d’un editorial au National Post, va devenir «le drapeau pour Maurice Duplessis».

Avec tous les dernieres elections federales, le Quebec essuie mon tir particulierement nourri de critiques, particulierement en Globe and Mail et en National Post.

Un 16 octobre, Margaret Wente, chroniqueuse du Globe and Mail, a joue tous les Louise Deschatelets et ecrit toute sa chronique thunes J’ai forme d’un courrier du coeur. L’amoureux econduit ecrit Posseder couvert de tunes sa belle, lui avoir gratuit votre siege pour l’UNESCO, l’avoir accompagnee pour l’opera, du theatre «et tout le monde ces galas de riches que je deteste». En vain. Rembarre, Ce gars. Ma courrieriste lui demande exige alors quand une flamme n’aurait gu de la peine pour s’engager. «Peut-etre ne fait-elle que nous se servir de. Avez-vous l’ensemble des 2 songe pour nous separer?»

Perdu d’avance

Deux jours prochainement, au meme journal, Jeffrey Simpson concluait sa chronique intitulee «Quebeckers’ mental Bloc» en demandant pourquoi Ottawa, apres six victoires bloquistes, «devrait continuer a s’amuser a Le jeu perdu d’avance» https://hookupdate.net/fr/hornywife-review/.

En entrevue, Jeffrey Simpson se defend Correctement d’avoir fera la votre appel a J’ai separation mais ne camoufle jamais qu’il est «frustre». Frustre parce que, pour Wilfrid Laurier pour Gilles Duceppe de passant avec Pierre Elliott Trudeau, tous les Quebecois, quand ils du ont la faculte, votent forcement Afin de mon Quebecois. Or, Stephen Harper ne l’est gu , et bien indique que leurs liberaux iront au front Notre prochaine soir avec Grace a votre non-Quebecois (Bob Rae, Michael Ignatieff ou Frank McKenna). Bref, concernant bien 1 bout de moment, ca risque d’etre Bloc ou rien, analyse-t-il.

Racistes, leurs Quebecois?

Racistes, alors, des Quebecois, a votre avis? «C’est nous , lequel guidez-vous avec le mot raciste, jamais votre serviteur. Votre serviteur, je dis tout juste que l’histoire nous demontre que, chaque fois que leurs Quebecois m’ ont eu le choix avec ses votre bon dirige par 1 Quebecois et votre non-Quebecois, ils m’ ont toujours opte concernant le Quebecois.»

Reproduite dans l’internet, J’ai chronique pour Simpson a suscite une conversation nationale. Une sacree. Plus de 450 remarques.

La-dessus, nombre, beaucoup de Quebecois, des Canadiens anglais et aussi 1 mec de New Delhi (un Canadien exile la-bas ?) qui y va pour trois suggestions. Votre Quebecois, ecrit-il, c’est a) Le Tanguy qui vit a toutes les crochets de ses parents et mange tous les tartes de maman sans rien donner du retour ; b) Mon frere aine de l’enfant prodigue , lequel risque pour partir pour Ce tour quand il ne recoit gu plus ; c) l’epouse infidele , lequel demeure avec Grace a le mari pourvoyeur bien de refusant pour partager Ce lit ou l’ensemble de ses responsabilites familiales.

L’image d’une femme ardu pour decrire Notre Quebec reste recurrente. Pourquoi Votre Quebec est-il 1 cherie ? demande-t-on a Brian Gable, caricaturiste du Globe and Mail. «Bonne question. lance-t-il en rigolant. Voila pur qu’ici, si l’on pense du Quebec, on pense pour sa propre culture, pour sa sensibilite, quelques caracteristiques qu’on associe spontanement a toutes les jeunes femmes. Et je bien l’impression que quand vos Quebecois ferment les yeux et pensent du Torontois typique, ils pensent a Le homme d’affaires nullement plutot sensuel et un peu ennuyeux!»

Plusieurs profiteurs

D’un cote de ce National Post, ces dernieres jours, leurs Quebecois paraissent abondamment depeints comme des personnes «qui m’ ont appris que l’argent, Voila quelque chose qu’on recoit d’un federal, pas quelque chose qu’on gagne soi-meme», ecrit Barbara Kay.

Mais a l’en croire, le federal n’en engendre Manque tant que ca au Quebec puisqu’elle ecrit, quelques

paragraphes Pas haut «Ouais, ouais, Un Quebec reste de entreprise qui sait partager, sauf que au sein des autres provinces comme l’Alberta et l’Ontario, on partage ma richesse, pas Notre pauvrete.» «Le Quebec est un echec economique, Neanmoins, sa majorite Plusieurs Quebecois ne Votre savent pas», ecrit encore Mme Kay.

Sa grosse noirceur que Un Quebec, dixit Kay, ou vos intellectuels sont frappes d’ostracisme des au cours «qu’ils ne font pas un profession de foi dans le “modele quebecois” socialiste ».

Gilles Duceppe, dont Ce National Post dit qu’il se drape au «drapeau de Maurice Duplessis», sent-il une petite hostilite en en ville du Quebec? Non, moyennement, dit-il en soulignant l’appui qu’il a recu pour Margaret Atw d et des petits rapports que celui-ci a eus au milieu des travailleurs canadiens pour l’automobile.

«Quand je suis en vacances, des Quebecois me saluent et me disent qu’ils ne veulent pas me deranger, et je dois me faire prendre du photo deux ou trois fois avec jour avec Grace a Plusieurs Canadiens qui me disent “I would like a picture with you, Gilles.”»

Cela n’est pas Afin de s’amuser a toutes les flechettes Avec leur sous-sol ? « Absolument jamais ! Force reste pour constater qu’au Quebec et au Canada, ils font de certaine distance avec ses des positions editoriales Plusieurs journaux et la realite. »

En tout cas, nos echos pour l’Ouest, tel que decrits avec John Richards, professeur pour politique publique a l’Universite Simon Fraser, ne sont nullement vraiment favorables. Ce discours dominant, la-bas, n’etait pas vraiment pour remercier Votre Bloc d’avoir empeche tous les conservateurs d’offrir Le gouvernement majoritaire, dit-il. «Le sentiment general visuel, li , c’est pour penser “Soit nous partez, soit vous restez et nous participez.”»

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.